Non classé


Jeunes témoins engagés – Série #03

Élèves dans l’enseignement jésuite au collège Saint-Michel,  nous avons eu l’occasion de participer au rassemblement jésuite organisé cette année à Marseille. Ce voyage, destiné à célébrer le périple spirituel de Saint Ignace,  fut l’occasion d’ouvrir ses horizons et de découvrir une partie des nombreuses facettes des personnes qui nous entourent au quotidien.

Voyager avec ses professeurs est une expérience particulière qui met en exergue le côté d’échange et de communication de l’éducation, qui est parfois un peu négligé lors des cours. En plus d’explorer les relations que nous avons pu construire avec les adultes qui nous accompagnaient, nous avons rencontré beaucoup d’autres élèves qui s’étaient, comme nous, rassemblés à Marseille. Nous avons eu, en particulier, l’occasion de partager notre long voyage en car avec les élèves de Matteo Ricci. Pendant que certains dormaient, d’autres se sont amusés à refaire le monde à coup de long discours et de paroles visionnaires. Ces prémices nous ont permis d’apercevoir les possibilités de ce voyage ; déjà à l’aurore de cette odyssée, nous prenions le large avec le vent du partage des idées et des cultures en poupe. Si la majorité des jeunes présents étaient catholiques, il n’empêche que ce rassemblement fut très cosmopolite. Nous avons pu rencontrer et échanger avec des personnes d’autres confessions qui nous ont fait découvrir leur foi et leur positionnement face à la religion.

Si nous voulons être tout à fait honnêtes, avant le voyage, nous partions avec beaucoup d’aprioris et d’idées préconçues. En effet, lors de la présentation de nos professeurs, nous avons, à tort, idéalisé le projet en se le représentant exactement conforme à notre imagination.  Cette projection mentale a engendré quelques difficultés qu’il nous a fallu dépasser. Nous avons pu arpenter un chemin parsemé d’opportunités qui demandaient une résilience mentale par rapport à certaines attentes et  un vrai choix dans la manière dont nous allions profiter du moment qui nous a été offert.

C’est pourquoi, au premier abord, définir si nous avons apprécié le voyage a été une tâche complexe. Au cours de notre réflexion, nous avons fini par comprendre que tenter de comparer le voyage que nous avons vécu avec notre projection était probablement la raison pour laquelle nous n’arrivions pas à exprimer un ressenti global. Nous nous attendions à un rassemblement qui serait idéal selon nos critères au lieu de l’envisager dans sa réalité. Une fois cet aboutissement assimilé, nous ne pouvons retenir de ce voyage que du positif. Bien que l’adaptation le premier jour soit assez abrupte – l’infrastructure des douches et la séparation des groupes lors des activités furent des côtés négatifs – celle-ci a rapidement été écrasée par les nombreux aspects bénéfiques du voyage. Nous avons pu faire de belles rencontres et débattre sur des sujets qui nous tenaient à cœur.  L’atmosphère était tellement remplie de joie que sans que nous nous en rendions compte, nous nous sentions vraiment détendus. Les moments de réflexions nous amenaient plus loin que nous n’avions jamais été, nous aidaient à nous découvrir et à définir notre identité. Le contact avec des personnes d’esprit nous ont permis de repousser les limites de notre propre conscience. Les chants étaient remplis d’une force qui nous transportait par-delà Marseille et qui nous liait à quelque chose de plus grand. Si nous ne devions retenir qu’une chose de ce voyage, ce seraient les musiques. Elles apportaient tellement de lumière lors des veillées et effaçaient la fatigue des courtes nuits que nous avons passées. Elles étaient également source de rencontre, dans les métros ou dans la ville quand nous entendions des chants du rassemblement, nous ne pouvions nous empêcher de les rejoindre et nous pouvions voir les sourires sur les autres personnes qui croisaient notre route. Quand nous repensons au voyage désormais, nous voyons combien il nous a apporté et fait grandir.

Nous aimerions terminer par remercier les organisateurs pour le projet colossal qu’ils sont mis en place et qu’ils nous ont fait vivre. Le staff médical a été d’une aide très précieuse, remplie de bonne humeur, les animateurs toujours à l’écoute ont rendu ce moment magique.


« Au large avec Ignace » : Marseille 2021 – Inscris-toi!

Du 30 octobre au 1er novembre 2021, la Famille Ignatienne organise un grand rassemblement à Marseille sur le thème:

 Au large, avec Ignace ! Tous saints – Marseille 2021 

Ce grand événement se prépare dans le cadre de l’Année Ignatienne célébrant les 500 ans de la blessure à la jambe d’Ignace à la bataille de Pampelune et les 400 ans de sa canonisation ! 😇

Tu souhaites y participer? Rien de plus simple! Le Réseau Jeunesse organise un voyage en car pour les jeunes de moins de 30 ans depuis la Belgique pour se rendre sur place. 🚌

Ce grand temps fort qui comprend un programme pour les adultes et pour les jeunes propose certains moments spécifiques et d’autres à vivre en commun avec tous les participants.

Pour découvrir le programme , c’est par ici

Tu veux en savoir plus? Contacte-nous par courriel à info@reseaujeunesse.be ou par téléphone au 0470 64 29 61 (Marie-Alice) et au 0470 64 30 35 (Anne-Sophie).

Pour t’inscrire, il suffit de cliquer sur ce lien.
ATTENTION : les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15/09/21 !